Connaissez-vous le métier de portiqueur ?

Portiqueur

Quand on fait ce métier, mieux vaut ne pas avoir le vertige.

 

«  On le sait la première fois que l’on monte en haut du portique. Si on ne sent pas bien, mieux vaut laisser tomber ! Avec la concentration et la précision, ce sont des qualités indispensables  », résume-t-il. Tony Langlet, 31 ans, est portiqueur au terminal à conteneurs (le terminal des Flandres ou « TDF »), au port ouest de Dunkerque. Et en tant que tel, il fait partie de la grande famille des dockers, dont le syndicat, la CSOPMI (1), souffle ses vingt-cinq bougies cette année.

 

Et quand on parle de famille, le terme n’est pas usurpé. Car dans la profession, on a forcément un parent proche (un grand-père, un père, un oncle, un frère...) qui exerce ou a exercé un jour le métier de docker. «  Moi, j’ai suivi l’exemple de mon père, qui était docker contremaître, explique Tony Langlet. Moi-même docker depuis 2004, j’ai tourné dans plusieurs boîtes en intérim, avant d’être embauché au terminal des Flandres.  »

 

Lire la suite sur La voix du Nord

Les portiqueurs du Grand Port Autonome de la Guadeloupe
Les portiqueurs du Grand Port Autonome de la Guadeloupe
03:00

La voix du Nord 28/11/2017

Vous devez être connecté à votre compte pour ajouter des commentaires. Si vous n'avez pas de compte, merci de vous enregistrer.
Recherche
dans tous les articles disponibles
 
Rechercher une vidéo
Evénements
#DémarreTaStory avec l’apprentissage !
Le ministère du Travail a engagé depuis le 27 avril 2018 une mobilisation i...
Présentation du Canal des Métiers à la Maison de l'emploi de Villetaneuse
Le Canal des métiers s'adresse aux jeunes en quête d'orientation et d'infor...

facebook
facebook
facebook
youtube
facebook

 

Nos sites partenaires

facebook
facebook

 
Euro-France Médias Ministère Industrie France Télévisions